Soma

422 vues
Genre ambient, electronic, experimental, techno, downtempo

More than 20 projects with such name exists

Soma (1) L'histoire commence de manière classique : quatre potes sur les bancs d'un lycée au milieu des années 90 se retrouvent autour d'une passion commune pour le rock, et notamment les Smashing Pumpkins qui font l'unanimité au sein du groupe.
De Billy Corgan et ses citrouilles, Lionnel, Seb, Tom B. et Tom F. admirent avant tout la capacité à tresser les pathologies contradictoires : délicatesse neurasthénique et fureur hystériques en cohabitation permanente, comme sur ce morceau de Siamese Dreams intitulé… "Soma".
Après plus de dix ans à écumer les scènes de France et d'ailleurs (merci l'anglais), Soma passe la vitesse supérieure en 2009 et sort enfin un EP éponyme le 5 octobre qui sera suivi de leur premier album en Mars 2010.

Incapable de trancher entre l'évidence des mélodies pop et l'agression salvatrice du rock, cet EP est à l'image de ses créateurs : Il oscille constamment entre ces deux tendances, qui ne sont jamais aussi fortes que lorsqu'elles se télescopent lors d'heureuses collisions. Comme le tubesque "Get Down" qui ouvre l'album sur ce qui ressemble à l'improbable combinaison d'un riff des Hives et des envolées pop discoïdes des Killers.
Ils réaliseront ensuite un rêve en faisant mixer leurs titres à Los Angeles par une de leurs idoles, Dave Sardy, qui a notamment produit Oasis, Cold War Kids, Jet ou les Dandy Warhols. Soma devenant le premier groupe français avec lequel l'Américain acceptera de travailler.

Source : www.myspace.com/somafrance

Soma (2) : Noise Project : http://www.myspace.com/soma358


Source

More than 20 projects with such name exists

Soma (1) L'histoire commence de manière classique : quatre potes sur les bancs d'un lycée au milieu des années 90 se retrouvent autour d'une passion commune pour le rock, et notamment les Smashing Pumpkins qui font l'unanimité au sein du groupe.
De Billy Corgan et ses citrouilles, Lionnel, Seb, Tom B. et Tom F. admirent avant tout la capacité à tresser les pathologies contradictoires : délicatesse neurasthénique et fureur hystériques en cohabitation permanente, comme sur ce morceau de Siamese Dreams intitulé… "Soma".
Après plus de dix ans à écumer les scènes de France et d'ailleurs (merci l'anglais), Soma passe la vitesse supérieure en 2009 et sort enfin un EP éponyme le 5 octobre qui sera suivi de leur premier album en Mars 2010.

Incapable de trancher entre l'évidence des mélodies pop et l'agression salvatrice du rock, cet EP est à l'image de ses créateurs : Il oscille constamment entre ces deux tendances, qui ne sont jamais aussi fortes que lorsqu'elles se télescopent lors d'heureuses collisions. Comme le tubesque "Get Down" qui ouvre l'album sur ce qui ressemble à l'improbable combinaison d'un riff des Hives et des envolées pop discoïdes des Killers.
Ils réaliseront ensuite un rêve en faisant mixer leurs titres à Los Angeles par une de leurs idoles, Dave Sardy, qui a notamment produit Oasis, Cold War Kids, Jet ou les Dandy Warhols. Soma devenant le premier groupe français avec lequel l'Américain acceptera de travailler.

Source : www.myspace.com/somafrance

Soma (2) : Noise Project : http://www.myspace.com/soma358


Source

Top Titres

current strum joy 1

current strum joy

Get Down 2

Get Down

Stygian Vista 3

Stygian Vista

Arcane 4

Arcane

Comb my body (feat. The Quiett) 5

Comb my body (feat. The Quiett)

The Golden Dawn 6

The Golden Dawn

Ei ole kysymyksiä 7

Ei ole kysymyksiä

Sleepwalker 8

Sleepwalker

Baal 9

Baal

Soma Romanz 10

Soma Romanz

Top Albums

the Cave
the Cave
pistes
The Inner Cinema
The Inner Cinema
pistes
Hollow Earth
Hollow Earth
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article