La solidarité au cœur du musée Cocteau

Légende photo / Ville de Menton

Alain Riquet Directeur général des services de la Ville, Jean-Claude Guibal Maire de Menton, Gwenaëlle Chapuis Sous-préfet Nice-Montagne, Françoise Léonelli Conservateur en chef du musée Jean Cocteau

Intervenir rapidement pour sauver la collection Séverin-Wunderman du musée Jean-Cocteau.

Tel est l’un des objectifs prioritaires de la Ville de Menton depuis la submersion marine soudaine et exceptionnelle du 30 octobre dernier qui a dévasté le littoral mentonnais. Cet épisode localisé, violent et inédit depuis les années 1940, a en effet saccagé plusieurs sites dont le musée Cocteau.

Dès 22 heures lundi soir et jusqu’à 1 heure du matin mercredi, l’équipe du musée, les services de la Ville et les pompiers ont constitué une véritable chaîne humaine pour extraire dessins, peintures, sculptures et livres, du sous-sol jusqu’au rez-de-chaussée. Des plongeurs-nageurs et un bateau pneumatique ont été nécessaires pour assurer la bonne marche de cette opération. Tandis qu’installées de part et d’autre de l’édifice, les pompes tournaient à plein régime.

Aujourd’hui, les services de la Ville, les pompiers et les jeunes sapeurs-pompiers ont repris leurs activités et s’emploient à transporter ces 1 800 œuvres de la collection au palais de l’Europe afin de les faire sécher et de les mettre à l’abri de l’humidité sur les 1 000 m2 du salon de Grande-Bretagne. Dans le courant de la matinée, le Maire Jean-Claude Guibal, le Sous-préfet Nice-Montagne Gwenaëlle Chapuis et le Directeur général des services de la Ville Alain Riquet, étaient sur place afin de constater l’efficacité des services. « Je tiens à remercier et féliciter toutes les personnes qui sont intervenues depuis lundi soir. Je ne peux m’empêcher d’être touché par la solidarité qui s’est installée autour du patrimoine mentonnais et du musée Cocteau », a déclaré le Maire.

 « Le musée national Marc-Chagall et le musée national du Sport ont aussi été très réactifs en nous mettant à disposition des restaurateurs et du matériel pour nous aider à transporter les œuvres », renchérit Françoise Leonelli, conservateur du musée Cocteau, tout en accueillant Sylvie Brunetti, restauratrice dépêchée rapidement par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) à la demande du sous-préfet. Dès son arrivée, celle-ci s’est dite soulagée en constatant la bonne organisation du sauvetage et s’est mise immédiatement au travail afin de lancer une campagne de restauration dès le mois prochain. Pour en assurer la mise en œuvre, le musée sera fermé au public pour une période de 5 mois minimum. Mais des idées d’expositions temporaires naissent déjà dans le cœur de l’équipe, à commencer par celle qui contera comment la submersion marine a meurtri le musée conçu par l’architecte Rudy Ricciotti…

Par ailleurs, le port de Menton-Garavan, les plages concédées comme la promenade du Soleil font partie des sites qui ont été les plus impactés. Ce matin, après leur visite au musée, le Maire, le Sous-préfet et le Directeur général des services sont allés à la rencontre des plagistes afin d’évaluer les dégâts et les opérations qui vont en découler. Sachant que la Ville a déposé une demande de reconnaissance de l’état de .

Retrouvez toute l'actualité et les événements de la ville de Menton sur Radio Top Side

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article