L’ODYSSÉE PRÉSENTE DES CONFÉRENCES SCIENTIFIQUES DE FÉVRIER A JUIN 2019

La Ville de Menton continue de s’inscrire dans une réflexion sur les enjeux de notre XXIe siècle et poursuit activement sa politique de sensibilisation auprès de ses habitants.

Il est vrai que ces grands problèmes environnementaux et sociétaux nous concernent tous.Plus que jamais, chacun se doit d’être responsable et informé dans une société en quête de nouveaux repères. Ce qui explique le souhait de Jean-Claude Guibal, Maire de Menton et initiateur des « Colloques de Menton - Penser notre temps », de présenter à L’Odyssée une série de conférences scientifiques, proposée par l’association Science pour tous.

Les buts de cette jeune association - créée en 2018 et basée à Sophia-Antipolis - sont de favoriser la diffusion de la culture scientifique, d’encourager l’éducation scientifique des jeunes et d’organiser des rencontres et séminaires sur ces grands thèmes qui font notre quotidien et nous engagent pour l’avenir.

L’Odyssée bibliothèque municipale, lieu incontournable du partage et de la diffusion du savoir à Menton, accueillera donc six conférences qui connaissent un franc succès à l’ouest du département.

La raison ? Un franc succès garanti par la facilité d’accès - ces rencontres sont gratuites - et surtout par la qualité des intervenants. En effet, tous sont des spécialistes dans leur domaine, des chercheurs reconnus, des experts impliqués.

 

De février à juin

Cinq conférences vont se dérouler  jusqu’au mois de juin et traiteront de sujets d’actualité, tels que les ravageurs des cultures et l’environnement, l’homme et l’abeille, le cerveau et l’appétit, la maladie d’Alzheimer ainsi que les ressorts de la crise économique.

Cette première série de conférences à Menton est organisée avec le soutien de la Ville et le Conseil départemental des Alpes-Maritimes.

 

***

 

Jeudi 14 février à 14h30

« Lutter contre les ravageurs des cultures : De l’usage des pesticides vers des alternatives plus respectueuses de l’environnement »

par Éric Wajnberg. (photo en pièce jointe)

Directeur de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Rédacteur en chef d’une revue scientifique internationale et auteur d’ouvrages et de publications scientifiques.

 

Depuis les débuts de l’humanité, l’homme a cherché à se débarrasser des ravageurs de cultures et des mauvaises herbes. De nombreux procédés, parfois ingénieux, ont été proposés, aboutissant à la fin de la seconde guerre mondiale à la production industrielle et l’usage massif de pesticides de synthèses qui semblaient efficaces.

Malheureusement, les ravageurs et mauvaises herbes sont progressivement devenus résistants à ces produits, conduisant à la fois à augmenter les doses d’épandage utilisées et à la recherche continuelle de nouvelles molécules.

Par ailleurs, les produits utilisés se sont avérés particulièrement nocifs pour la santé humaine et l’environnement.

L’exposé fera un état des lieux historiques du développement de l’usage des pesticides, de la situation aujourd’hui dans le monde, et des problèmes associés à leur utilisation.

La proposition d’idées alternatives telle que l’usage de plantes génétiquement modifiées sera également présentée ainsi que les développements actuels en terme de lutte biologique, largement plus respectueuse de l’environnement.

 

Entrée libre.
L’Odyssée - 8 avenue Boyer / 04 92 10 76 60
www.bibliotheque-menton.fr

***

Retrouvez toute l'actualité et les événements de la ville de Menton sur Radio Top Side.