EXPOSITION PRIX DE LA VILLE DE MENTON Photomenton lauréats 2017

Galerie d’Art Contemporain – Palais de l’Europe Du 29 septembre au 10 novembre 2018

VERNISSAGE : Vendredi 28 septembre 2018 à 18h

En avant-première de la 13e édition du Festival PhotoMenton 2018, la Ville de Menton expose les quatre lauréats du Prix de la Ville de Menton 2017 à la Galerie d’art contemporain du Palais de l’Europe.

Michel Picard, William Watel, Rémi Tournier et David Fillet proposent une sélection des photographies les plus représentatives de leur travail. Une soixantaine de clichés sera présentée.

 

Présentation du Prix de la Ville de Menton

En 2016, la Ville de Menton emboîte le pas à d’autres communes du Mentonnais. Après Castellar, Sainte-Agnès et Sospel, Menton offre un cadre de choix à des photographes dont elle souhaite promouvoir le talent.

L’année dernière la sélection proposait différentes visions de Menton. Les décors des lauréats 2017 sont plus exotiques mais l’on reste dans un univers familier mêlant esthétique figée et mouvement, humanité et urbanité avec une part belle aux lignes architecturales et graphiques.

Durant six semaines, la Galerie du Palais de l’Europe sera l’écrin pour quatre artistes particulièrement talentueux qui, à travers la photographie d’architecture, tout en ligne et en courbe, et la photographie de rue resituent l’humain au cœur des environnements qu’il a créés.

 

***

 

Michel PICARD

Informaticien de formation, diplômé en intelligence artificielle, Michel Picard travaille depuis de nombreuses années pour une multinationale. Attention, le parcours est comme l’œil : il peut tromper, car derrière une trajectoire à première vue rectiligne, coexiste une quête créative. Photographe autodidacte, Michel Picard explore sans relâche d’autres mondes où les règles sont nettement moins définies, adoptant une démarche laissant place à sa sensibilité et à l’improvisation. 

Son écriture photographique est intuitive, influencée par une culture de la bande-dessinée et de la street photography, il aime s’immerger totalement au cœur des lieux ou d’histoires qui l’interrogent. Il travaille autour de l'imagerie des émotions, de l’intensité des petites choses de l'ordinaire, des trésors abandonnés dans une intention de tracer une cartographie intimiste d'un territoire, d'un groupe, ou bien d'un individu. 

Michel Picard, à travers ses photos, porte sur les choses et les personnes un regard amoureux empreint d’une distance. 

  

William WATEL

Photographe amateur autodidacte, je fais de la photo depuis longtemps, mes occupations ne me permettaient pas de m’en occuper autant que je l’aurais voulu.

J’ai utilisé le numérique dans les années 2000, j’ai eu un encouragement à la suite d’un concours organisé pour un magazine, par la société SIGMA,  et j’ai eu la chance de remporter ce dernier dont le thème était la couleur. J’ai fait plusieurs expositions, dont deux à Menton, qui m’ont bien réussi, la première en 2015. À la suite de celle-ci, j’ai été remarqué par le groupe Barrière qui m’a permis d’exposer durant deux mois dans l’un de ces établissements, pour ma série Color. Et en 2017 avec ma série BiColor j’ai remporté le Grand prix de la Ville de Menton.

 

Ce que j’aime dans la photo c’est qu’aujourd’hui nous avons la chance, grâce aux technologies récentes, de pouvoir faire dialoguer les univers de la photo comme le faisait déjà Man Ray, avec les possibilités dont il disposait à son époque.

J’adore les photographes  Man Ray - Sarah Moon - Michael Kenna - Steve Mc Curry - Willy Ronis.

Ma citation préférée est celle de Marcel Duchamp : Le plus important est d'exprimer une idée, la technique employée ne constituant pas un but en soi, mais un moyen d'atteindre son but.

 

Sur la série BiColor

Pour cette série BiColor, l’idée m’est venue lors de ma visite au musée Pierre Soulage de Montpellier, j’ai été très impressionné par les tableaux de cet artiste. J’ai voulu à la suite de cette visite, prendre des photos avec des prises de vue bien précises, me permettant de donner un côté minimaliste, et de pouvoir apporter une touche de couleur à ce travail, ma recherche s’est orientée vers des bâtiments très modernes, qui m’ont inspiré pour réaliser mes idées.

 

Rémi TOURNIER

Enseignant dans un collège de Nice, passionné par l'acte photographique, j'aime, principalement, prendre en photo le « seulement une fois », ces moments où de petits hasards concourent à créer de la beauté éphémère, du jamais plus. Il me plaît de capter ces moments où le monde invente une ligne mélodique non encore jouée, lorsqu'il « jazze ». La photo de rue est donc une de mes principales sources d'inspiration.

Pour autant, j'essaie d'être disponible à de nombreux autres thèmes (portrait, architecture, paysages, nature, spectacles…) et d'être fidèle à la formule poétique de Claude Roy : Tout me touche parce que tout se touche.

 

Sur la série Petites reines

Le monde roule sa course folle avec vitesse et fracas. Sur le mur de notre quotidien, il tague son impatience, son impétuosité. Les automobilistes, dans leurs carapaces hermétiques, tracent, en des villes pressées, leurs sillons d'essence et de bruit.

Une échappée, souvent, est nécessaire, de calme et de « lente-heure », dans ces cités qui s'affairent. La bicyclette installe ce moment de pause, cette respiration plus apaisée. C'est à elle que j'ai voulu rendre hommage en la surprenant en ses courses diverses, en la captant au repos, monture fluide, longiligne qui attend son cow-boy !

La "petite reine"! Combinaison étrange et instable de cercles, de droites et de courbes qui ne tiennent en équilibre que par le partenaire funambule qui l'enfourche.

Vélo des villes, vélo des champs, vélo qu'on pose à l'ombre d'un mur, vélo qu'on abandonne parfois, vélo de labeur, de rencontre, d'évasion, de liberté. Que ces photos disent le magnifique compagnon que tu es.

 

David FILLET

Photographe amateur, mes premiers contacts avec la photographie ont eu lieu dès l'adolescence avec les appareils photos de mon père (Yashica  Mat 124 G  puis un Olympus OM2n). Habitant Toulouse, nous allions régulièrement voir les expositions du Château d'eau.

Depuis un peu plus de dix ans et avec l'arrivée du numérique, je me suis mis à la photo de façon plus sérieuse. Mes sujets favoris sont assez variés : les paysages, la proxy, l'animalier, photo de rue...

Je fais partie du club photo de Cagnes-sur-Mer.

J'expose depuis quelques années à PhotoMenton, principalement des photos de voyages.

 

Série sur le Japon

Je présente aujourd’hui des photos prises lors de différents voyages au Japon. J'ai cherché à montrer l'opposition entre la vie moderne et le coté traditionnel des Japonais. 

  

Horaires d’ouverture 

La Galerie est ouverte du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

 

Tarifs

Tarif plein : 2 €

Tarif réduit : 1 €

Le tarif réduit est applicable, sur présentation d’une pièce justificative, aux étudiants, aux enseignants, aux familles nombreuses et aux personnes de plus de 65 ans.

 

La gratuité est accordée sur pièce justificative aux jeunes de moins de  - 18 ans, demandeurs d’emploi, personnes à mobilité réduite

 

RENSEIGNEMENTS : 04 92 41 76 73

Retrouvez toute l'actualité et les événements de la ville de Menton sur Radio Top Side

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article